Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

F.E.A.R.

  • PS3

Entrez dans un monde de terreur surnaturelle et affrontez une horreur sans nom à l'arme à feu et à la grenade.

  • Date de sortie : Déjà disponible
  • Genre : Shooter
  • Éditeur : Vivendi Universal Games
  • Développeur : Monolith

    Quand une mystérieuse force paramilitaire infiltre un complexe sécurisé, une équipe d'intervention est aussitôt dépêchée sur place pour neutraliser la menace, mais connaît une fin atroce et apparemment... surnaturelle. Le gouvernement fait alors appel au F.E.A.R. et, en tant que nouvelle recrue de cette unité, vous vous retrouvez en première ligne.

    Mélange détonnant de FPS et de survival horror, F.E.A.R. repousse les limites des deux genres. Le jeu a déjà été récompensé sur PC et la version PlayStation 3 promet encore plus d'action et de terreur aux joueurs.

    Utilisez un arsenal moderne, comprenant des fusils à pompe, des pistolets-mitrailleurs, des fusils de précision et des lance-harpons, contre un ennemi surnaturel au pouvoir immense. Loin d'être impuissant, vous pourrez prendre l'avantage sur les escouades intelligentes d'ennemis en ralentissant le temps pour les truffer de plomb avant qu'elles ne puissent réagir. Les effets visuels stupéfiants font de chaque rencontre et de chaque échange de tirs un véritable spectacle pyrotechnique avec des étincelles, du verre qui se brise et des murs qui volent en éclats !

    Le mode multijoueur propose une action effrénée en ligne et vous permet de mettre à l'épreuve vos réflexes et votre précision contre des adversaires humains qui ne feront preuve d'aucune pitié à votre égard.

    • Le FPS le plus terrifiant à ce jour.
    • F.E.A.R. a déjà reçu de nombreuses récompenses sur PC.
    • Le jeu en ligne vous permet de mettre à l'épreuve votre courage et votre intelligence face à vos amis.

    F.E.A.R screenshot 3

    Trouillomètre puissance 10

    F.E.A.R. débarque sur PlayStation 3 : attention, frissons garantis !

    F.E.A.R. est l'acronyme de First Recon Assault Encounter, une unité secrète de l'armée des États-Unis protégeant le pays de ce cher oncle Sam contre les menaces paranormales et surnaturelles.

    Maison hantée
    F.E.A.R. est un bien drôle de nom pour une équipe d'intervention censée combattre les fantômes et les zombies, vous ne trouvez pas ? Dans le jeu, vous incarnez un membre anonyme de l'unité en question. Votre mission : éliminer un homme mystérieux répondant au nom de Paxton Fettel. Ce dernier a pris le contrôle d'un bataillon de super-soldats par télépathie et a investi l'Armachem Weapons Technology Corporation, massacrant au passage tous les employés qui s'y trouvaient. Comme si ça ne suffisait pas, les autorités ont retrouvé une vidéo montrant Fettel en train de dévorer certaines de ses victimes. Qui c'est qu'on appelle ? La F.E.A.R. bien sûr !

    F.E.A.R se distingue en premier lieu par ses graphismes de toute beauté. De toute évidence, les développeurs ont joué à fond la carte cinématographique, avec un scénario prenant, des doublages anglais de premier ordre et un prologue qui vous plonge immédiatement au coeur des débats. L'animation est excellente, et grâce au modèle de poupée de chiffon, les soldats ennemis réagissent parfaitement aux coups de feu et aux effets d'arrière-plan tels que les explosions. La lumière filtre dans le ciel, une brise légère fait osciller l'herbe et les arbres, des reflets se meuvent sur l'eau... L'atmosphère serait presque champêtre si l'on oubliait les fusillades apocalyptiques et l'horreur démente dont le jeu regorge. La principale inspiration du soft réside dans l'horreur psychologique, particulièrement celle rendue célèbre par les films nippons tels que The Ring, Dark Water et The Grudge. À mesure que vous progressez dans les niveaux, toutes sortes de phénomènes viennent vous glacer le sang. Bébés en pleurs invisibles, lumières et nuages mystérieux, apparitions ponctuelles de corps mutilés, êtres défigurés et flippants qui traversent les portes devant vous... Tous sont au rendez-vous, et ils sont plutôt nombreux ! Alma, une petite fille fantomatique vêtue d'une robe rouge, joue un rôle central dans le scénario. Ses apparitions régulières au cours du jeu ont généralement des conséquences mortelles. F.E.A.R. exploite toutes les ficelles du film d'horreur pour vous faire frissonner. Particulièrement élaborées, les scènes d'horreur hallucinatoires sont vraiment dérangeantes et permettent d'en savoir plus sur l'histoire.

    Heureusement, vous avez un sacré arsenal à votre disposition pour affronter toutes ces épreuves. Les armes sont bien équilibrées : vous disposerez entre autres de mitraillettes, d'armes lourdes, de fusils de combat découpant littéralement vos ennemis en deux, du Penetrator qui tire des flèches en métal clouant vos adversaires aux murs, ainsi que de mines et grenades en tout genre. Vous pouvez également tirer avec un pistolet dans chaque main, les fusillades étant particulièrement spectaculaires en mode ralenti.

    La vie au ralenti
    En mode ralenti, vous pouvez balancer toutes sortes de projectiles comme dans Matrix, ce qui vous permet d'éliminer des brochettes d'ennemis en un clin d'oeil. Une barre se vide rapidement lorsque vous êtes en mode ralenti, ce qui signifie que ce dernier n'est pas illimité. Vous pouvez néanmoins augmenter la longueur de votre barre de façon permanente grâce à des accélérateurs de réflexes. Cette fonction a une double utilité : elle vous permet de prendre l'avantage lors des combats (vous aurez l'impression d'être la star de votre propre film d'action) et s'intègre parfaitement au côté cinématographique du jeu. L'IA ennemie est fantastique : les soldats ennemis travailleront en équipes, vous prendront à revers et vous balanceront des grenades pour vous faire sortir de votre planque. En bref, ils essaieront de vous éliminer par tous les moyens. À mesure de votre progression, les clones-soldats laissent place à des spectres qui bénéficient tous d'attaques, de comportements et de points faibles spécifiques. Autrement dit, il va falloir mouiller le maillot si vous voulez rester en vie ! L'ambiance est l'élément le plus essentiel de F.E.A.R. Vous aurez constamment les nerfs en pelote lorsque vous explorerez les niveaux, ne sachant pas si les apparitions sont le pur produit de votre imagination. Tout est cela est dû en grande partie aux excellents effets sonores et à une utilisation extrêmement efficace du silence et de la musique. F.E.A.R. parvient à créer une sensation de peur omniprésente, ce qui n'a rien d'évident. Juste un petit conseil : laissez la lumière allumée si vous ne voulez pas faire de cauchemars. De nombreuses infos sur F.E.A.R. seront prochainement mises en ligne sur eu.playstation.com.

    • Joueurs

       Joueurs

    • Fonctionnalités réseau

      Fonctionnalités réseau

    • Jeu en réseau

      Jeu en réseau

    •  
    •  
     
     

    Regardez-le en action

    Vidéos et images