Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed

Combattez pour sauver de hordes de vampires créés par l’homme une réplique presque parfaite de la Mecque japonaise des jeux et de l’anime, de la seule manière que vous connaissez : en les dénudant pour qu’ils fondent au soleil!

  • PS Vita
  • Aussi offert sur laPS3 PS4
  • Date de sortie: Offert dès maintenant
  • Genre: Action / Jeux de rôle
  • Éditeur: XSEED Games
  • Développeur: ACQUIRE Corp.
M
Violence
Sexual Themes
Langage ordurier
Got one icon

Want it!

 
 

Aperçu du jeu

AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed est un jeu de rôle en monde ouvert où les joueurs mènent de nombreuses missions dans une réplique virtuelle d’Akihabara, le populaire quartier « Electric Town » de Tokyo. L’objectif du joueur est de démasquer les vampires appelés « Synthisters » au moyen d’une appli de téléphone intelligent qui fait partie du jeu, puis de les affronter dans le but de leur enlever leurs vêtements et ainsi exposer leur corps au soleil.

Avec un système de combat unique où des objets du quotidien deviennent des armes, une histoire qui peut prendre différentes directions, des personnages variés inspirés des jeux vidéo et de l’anime, et une histoire regorgeant de satire sociale et de clins d’œil à la culture populaire japonaise, AKIBA’S TRIP est une aventure surnaturelle moderne pour le nerd en chacun de nous!

Reproduction fidèle de la Mecque japonaise de l’électronique

Comme pour offrir une visite virtuelle du quartier Akihabara de Tokyo, toutes les principales installations extérieures de la ville ont été minutieusement recréées, incluant des représentations fidèles de plus de 130 boutiques.

Combat à progression unique et personnalisable

Tout est susceptible d’être une arme, des bâtons de baseball aux bandes dessinées, en passant par les cartes mères, et il est possible de viser des pièces de vêtements en particulier pour les retirer et les ajouter à vos possessions.

Audio bilingue avec les voix en japonais et en anglais

En plus des 10 000 répliques nouvellement enregistrées en anglais, les voix japonaises originales peuvent être sélectionnées, pour ceux recherchant une expérience plus authentique.

Histoire satirique avec différents chemins et de multiples fins possibles

Incarnant des représentations satiriques d’anime et de jeux vidéos bien connus, le joueur fait des choix qui décident du déroulement de l’histoire et qui mènent à l’une des nombreuses fins uniques.

Un environnement moderne qui améliore l’expérience de jouabilité et en ajoute aux références de culture pop

Le téléphone intelligent du jeu est utilisé pour consulter des courriels, lire des publications sur « Pitter », participer à des missions secondaires, classer des prospectus publicitaires, lancer l’appli qui démasque les morts-vivants, et bien plus encore.

 
 

Détails de l’histoire

Akihabara. « Akiba » pour les intimes.

Ce quartier en banlieue de Tokyo a vu de tout, de la reconstruction d’après-guerre du Japon à la crise économique Bubblegum Crisis des années 80. Toujours à la fine pointe du progrès, avec de quoi offrir aux plus fétichistes des appétits, il était inévitable que cette singulière technocratie des petits plaisirs donne naissance à un tout nouveau type d’appétit.

C’est ainsi que sont apparus les « Synthisters » – des vampires qui s’attaquent à l’énergie vitale des chasseurs de figurines, fins connaisseurs de maid café, et amateurs de costumade qui déambulent dans la ville en ne se doutant de rien. Les victimes des Synthisters adoptent les caractéristiques de leurs agresseurs et se retirent de la société, devenant de véritables ermites en raison de leur nouvelle vulnérabilité mortelle aux rayons du soleil.

Akiba’s Trip raconte l’histoire de l’une de ces pauvres âmes : un jeune homme du nom de Nanashi à qui on a tendu un piège en lui promettant des biens rares et qui a été transformé en l’un de ces morts-vivants. Il a toutefois été épargné du pire grâce au baiser ensanglanté d’une mystérieuse chasseuse de Synthister nommée Shizuku. Avec le reste de leurs compagnons de l’organisation « Akiba Freedom Fighters », Nanashi and Shizuku doivent dévoiler la vérité derrière l’épidémie Synthister et éviter qu’Akiba passe aux mains des violents et antisociaux vampires suceurs d’énergie.

Évidemment, la meilleure manière de combattre des vampires est de les dénuder pour qu’ils fondent sous le soleil de midi…

 
 

Détails du jeu

Une satire de la culture « Otaku » pour les hommes et les femmes

Développé par ACQUIRE Corporation, eux-mêmes basés à Akihabara (et dont on peut apercevoir les fenêtres dans le jeu), AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed est le fruit d’un rigoureux effort pour répliquer non seulement la ville, mais également sa culture nerd « otaku ». Le jeu se voulant une mise en boîte de toute une génération, chaque aspect de la vie à Akiba – de l’obsession pour la collection de figurines au tout récent boom des « maid cafés », en passant par l’histoire d’amour d’une nation entière pour les idoles pop doucereux – y est dépeint.

Et comme aucune visite virtuelle de l’un des centres commerciaux les plus excentriques et uniques au monde ne saurait être complète sans sa distribution d’habitants tout aussi excentriques et originaux, AKIBA’S TRIP répond à l’appel en peuplant chaque coin de rue d’ermites antisociaux, de voyous, de beaux parleurs, d’employés de magasin en difficulté, de vendeurs d’art désespérés, de touristes fanatiques d’anime, et plus encore.

Akihabara est un lieu de contradictions, représentant la crème de la culture marginale japonaise – alors quel meilleur endroit pour déployer une armée de morts-vivants? Avec des vampires Synthisters à chaque détour, notre héros devra prendre part à des combats de rue pour dépouiller ses ennemis de tous leurs vêtements et ainsi les arrêter. Et ces Synthisters viennent dans tous les formats, mâles et femelles. On ne peut avoir de favoris ici : les morts-vivants doivent être dénudés, hommes ou femmes!

En fait, la version occidentale du jeu contient des scènes supplémentaires de personnages masculins en postures compromettantes afin d’ajouter aux scènes similaires qui existaient déjà pour les personnages féminins, en faisant le premier jeu de l’histoire (de ce qu’on en sait!) à arriver à l’égalité entre les sexes en ajoutant du « fanservice » et non en le retirant.

Alors si vous aimez tout ce qui est osé, irrévérencieux, choquant, ironique ou légèrement coquin, venez à Akihabara – qui que vous soyez, nous avons une place juste pour vous!

 
 

Captures d’écran

© ACQUIRE Corp, 2013-2014. Publié sous licence et avec la permission de XSEED Games/Marvelous USA, Inc.