PlayStation® et l’environnement

Ce que nous faisons pour réduire notre incidence environnementale, et comment vous pouvez aider.

Notre empreinte écologique

En plus de vous offrir le meilleur endroit où jouer, chez PlayStation, nous avons pris des engagements ambitieux pour réduire l’empreinte écologique de nos produits et activités commerciales. Continuez à lire pour en savoir plus.

Principales initiatives

Nous appuyons plusieurs initiatives liées aux politiques gouvernementales visant à répondre aux préoccupations environnementales mondiales.

Vidéo UNEP VR360 pour sensibiliser les enfants aux impacts climatiques et aux actions à entreprendre, réalisée à l’aide de Dreams sur PlayStation 4.

Initiative Playing for the Planet Alliance des Nations Unies

PlayStation fait partie du consortium Playing for the Planet Alliance de l’ONU. Lancé dans le cadre du Sommet Action Climat du Secrétaire général de l’ONU en septembre 2019, ce consortium regroupe 21 entreprises de jeux vidéo, officiellement engagées à agir contre les changements climatiques en tirant parti de la portée de leurs plateformes.

Voici seulement quelques exemples des initiatives que nous avons convenu d’entreprendre :

  • Nous estimons que nos engagements en lien avec l’efficacité énergétique de la PlayStation®4 se traduiront par une réduction de 30 millions de tonnes d’émissions d’équivalent carbone d’ici 2030* (ce qui équivaut aux émissions totales de CO2 du Danemark en 2017).     
  • Avec la PS5, nous inclurons l’option   permettant de suspendre les jeux avec une consommation énergétique bien inférieure à celle de la PS4 (que nous estimons à environ 0,5 W).
  • En plus d’effectuer l’évaluation de l’empreinte carbone de nos différents services de jeu, nous fournissons des conseils aux consommateurs pour assurer la configuration et l’utilisation efficaces de leur console (consultez la section [nos produits>Efficacité énergétique>Comment faire pour minimiser l’utilisation d’énergie de ma console?]).
  • Nous travaillerons en collaboration avec des spécialistes de l’industrie et du changement climatique pour appuyer l’ONU dans le développement d’un ensemble de références/ressources destiné aux développeurs de jeux souhaitant tenir compte ou prendre conscience des thèmes et enjeux associés aux changements climatiques pour le développement.
  • Nous examinerons la possibilité de développer des applications VR pour accroître la sensibilisation au changement climatique.

Initiative Playing for the Planet Alliance des Nations Unies

PlayStation fait partie du consortium Playing for the Planet Alliance de l’ONU. Lancé dans le cadre du Sommet Action Climat du Secrétaire général de l’ONU en septembre 2019, ce consortium regroupe 21 entreprises de jeux vidéo, officiellement engagées à agir contre les changements climatiques en tirant parti de la portée de leurs plateformes.

Voici seulement quelques exemples des initiatives que nous avons convenu d’entreprendre :

  • Nous estimons que nos engagements en lien avec l’efficacité énergétique de la PlayStation®4 se traduiront par une réduction de 30 millions de tonnes d’émissions d’équivalent carbone d’ici 2030* (ce qui équivaut aux émissions totales de CO2 du Danemark en 2017).     
  • Avec la PS5, nous inclurons l’option   permettant de suspendre les jeux avec une consommation énergétique bien inférieure à celle de la PS4 (que nous estimons à environ 0,5 W).
  • En plus d’effectuer l’évaluation de l’empreinte carbone de nos différents services de jeu, nous fournissons des conseils aux consommateurs pour assurer la configuration et l’utilisation efficaces de leur console (consultez la section [nos produits>Efficacité énergétique>Comment faire pour minimiser l’utilisation d’énergie de ma console?]).
  • Nous travaillerons en collaboration avec des spécialistes de l’industrie et du changement climatique pour appuyer l’ONU dans le développement d’un ensemble de références/ressources destiné aux développeurs de jeux souhaitant tenir compte ou prendre conscience des thèmes et enjeux associés aux changements climatiques pour le développement.
  • Nous examinerons la possibilité de développer des applications VR pour accroître la sensibilisation au changement climatique.

*Environ 1,8 MtCO2e de cette mesure est nécessaire pour assurer la conformité aux exigences de veille et de veille réseau définies par la directive de l’Union européenne concernant la consommation en mode veille (CE 1275/2008 telle que modifiée par UE 801/2013) dans les pays de l’UE.

Accord volontaire (AV) relatif aux consoles de jeu dans l’Union européenne

Accord volontaire (AV) relatif aux consoles de jeu dans l’Union européenne

Dans l’Union européenne, PlayStation , conjointement avec Microsoft et Nintendo, sont signataires de l’Accord volontaire relatif aux consoles de jeu (Directive 2009/125/CE de l’UE). Reconnu officiellement par la Commission européenne en 2015, l’Accord volontaire (AV) définit des mesures visant à améliorer l’efficacité énergétique et l’utilisation efficace des ressources pour les consoles de jeu (consultez efficientgaming.eu), y compris :

  • Des délais obligatoires de mise en arrêt automatique.
  • Des limites maximales d’alimentation pour les consoles en modes multimédia et navigation. 
  • L’exigence pour les fabricants de consoles à publier les consommations énergétiques de leurs consoles.   
  • L’engagement à offrir un service de réparation hors garantie et à fournir des informations pour aider les utilisateurs à effectuer l’entretien de leur console.
  • L’engagement à améliorer le processus de recyclage des consoles.  

Sur l’ensemble de la durée de vie des consoles de génération actuelle, il est estimé que l’AV permettra des économies d’énergie de l’ordre de 48 TWh (ce qui équivaut à la production électrique annuelle du Portugal). L’accord est révisé tous les deux ans afin d’en assurer l’amélioration constante.

Nos produits

Apprenez-en plus sur la manière dont nous avons réduit l’impact environnemental de nos produits, y compris la consommation énergétique de votre console PlayStation.

Notre chaîne logistique

Les transports de marchandises par camion et avion sont les deux modes de transport aux taux d’émission de carbone les plus élevés. Dans l’ensemble de nos activités mondiales, nous optons autant que possible pour le transport des marchandises en vrac par voie maritime ou ferroviaire, afin de limiter les émissions dues aux transports à un niveau aussi faible que possible.

La majorité de nos périphériques sont expédiés en vrac depuis la Chine et emballés localement, ce qui diminue considérablement le nombre de conteneurs utilisés pour le transport. 

Activités de bureau 

Nous avons défini des objectifs et mesures spécifiques à chaque site afin de réduire l’impact environnemental de nos opérations administratives. Jusqu’à présent, nous avons pris les mesures suivantes :

Énergie 

Des initiatives en matière d’efficacité énergétique ont été menées dans la plupart de nos sites mondiaux. Dans tous nos bureaux au Royaume-Uni, l’approvisionnement en électricité provient de sources renouvelables à 100 % et la consommation énergétique totale est réduite de 12 % comparativement à 2015. 

Dans nos bureaux d’exploitation à Londres, nous avons mis en œuvre un vaste programme de rénovation ayant permis une diminution de la consommation énergétique de l’ordre de 19 % depuis 2015, malgré l’ajout de 15 % de surface de plancher supplémentaire et d’un gymnase pour le personnel. 

En Amérique, nous envisageons de nous approvisionner en électricité provenant de sources renouvelables à 100 %. Jusqu’à présent, nous avons atteint cet objectif dans nos bureaux de San Mateo. Nous installons également des dispositifs permettant de réaliser des économies d’énergie dans tous les sites, dont des éclairages DEL et des systèmes de détection de mouvement, dans le cadre de notre programme de rénovation des bureaux en cours. Nos sites possèdent aussi des stations de rechargement pour véhicules électriques.   

En Asie, nous encourageons le personnel à économiser l’énergie par l’application de bonnes pratiques et nous envisageons l’utilisation de technologies favorisant des économies d’énergie lors des travaux de rénovation des bureaux.  

Recyclage

Dans l’ensemble de nos bureaux d’exploitation au Royaume-Uni, nous avons atteint un taux de recyclage de 74 % avant la fin de l’année 2018. Nous avons également atteint l’objectif « zéro décharge », tous les déchets étant désormais recyclés, acheminés en digestion aérobie ou incinérés pour générer de l’énergie. 

De plus, nous visons à réduire notre production de déchets et avons jusqu’à maintenant retiré la totalité des bouteilles d’eau et emballages Tetrapak de nos cafétérias. Présentement, seulement un café sur cinq achetés dans nos locaux est servi dans un gobelet jetable à usage unique. 

En Amérique, nous avons identifié et consigné tous nos flux de déchets, ce qui nous permet de cibler des déchets particuliers comme les plastiques à usage unique, que nous avons éliminés de nos aires de restauration. Nous cherchons à minimiser le gaspillage alimentaire et avons calculé notre empreinte carbone alimentaire afin d’établir un objectif de réduction pour l’avenir. 

Nos bureaux en Asie ont également adopté des systèmes de recyclage permettant de séparer les matériaux recyclables afin d’accroître les taux de recyclage dans leur région.

Activités communautaires

Découvrez comment notre personnel s’implique dans des activités au sein des communautés locales et régionales pour appuyer des initiatives de conservation, environnementales et charitables.

Pour de plus amples renseignements

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la page environnementale de Sony et notre page Loi contre l’esclavage moderne .