Nos produits

Nos efforts pour réduire l’incidence environnementale de nos produits :

Efficacité énergétique

Empreinte carbone

Éco-efficacité

Substances dangereuses

Combien d’énergie ma console consomme-t-elle ?

Efficacité énergétique

Estimations basées sur des consoles destinées à l'Europe et la Grande-Bretagne, et reposant sur une moyenne d’utilisation active inférieure à 3 heures par jour.

PS4*

CUH-10xx

CUH-11xx

CUH-12xx

CUH-20xx

CUH-21xx

CUH-22xx

151 – 160 kWh/an

136 – 144 kWh/an

104 – 110 kWh/an

89 – 95 kWh/an

82 – 88 kWh/an

81 – 85 kWh/an

PS4 Pro**

CUH-70xx

CUH-71xx

CUH-72xx

133 – 138 kWh/an

131 – 136 kWh/an

131 – 134 kWh/an

PS5***

CFI-1016A

CFI-1016B

134 – 135 kWh/an

133 – 134 kWh/an

*Données basées sur des sessions de jeu en résolution HD
**Données basées sur des sessions de jeu en résolution UHD
***Données basées sur des sessions de jeu mixtes, à 25 % sur PS4 (en résolution UHD) et à 75 % sur PS5 (en résolution UHD)

Comment faire pour minimiser l’utilisation d’énergie de ma console ?

Activez la mise en arrêt automatique

Si vous souhaitez configurer votre console de façon à minimiser sa consommation d’énergie, assurez-vous d’activer la mise en arrêt automatique. Ainsi, votre console s’éteindra au bout d’une certaine période d’inactivité. Le réglage par défaut de la mise en arrêt automatique est de quatre heures pour la lecture multimédia et de 20 minutes (en Europe) ou une heure (dans le reste du monde) pour tous les autres modes. Vous pouvez conserver ce réglage ou sélectionner la durée de votre choix.

Pour obtenir des instructions sur la configuration des paramètres de gestion de l’alimentation, consultez :

Sélectionnez les paramètres du mode repos qui vous conviennent 

En mode repos, différentes fonctionnalités peuvent vous aider à réduire votre consommation d’énergie selon vos préférences. Pensez à envisager les possibilités ci-dessous pour optimiser votre console.

Pour obtenir des instructions sur la configuration des fonctionnalités disponibles en mode repos, consultez : 

Empreinte carbone

Quel est l’impact de l’empreinte carbone des activités de jeu?

L’empreinte carbone du jeu dépend de nombreux facteurs, dont le pays dans lequel vous vivez et le modèle de console que vous utilisez. Deux des plus importants facteurs sont la taille du jeu et la durée totale de votre utilisation de ce jeu (ensemble de sa durée de vie). Nous avons analysé ces différents facteurs pour déterminer les meilleures pratiques de jeu pour la réduction de l’émission de carbone par heure de jeu. 

Numérique ou physique?

Actuellement, nous estimons que le téléchargement produit moins d’émission de carbone que les disques physiques et la diffusion (moyenne de 0,05 kgCO2e par heure de jeu avec la dernière version du système PS4). Ceci est relativement bas par rapport à un PC de jeu type (émission estimée approximative de 0,09 kgCO2e/h). 

De façon générale, le jeu est une activité à faible émission de carbone lorsqu’on le compare à d’autres activités de détente, particulièrement celles qui nécessitent un transport (par exemple, aller au cinéma, qui entraîne, selon les estimations, une émission de 2,4 kgCO2e/h) (Druckman et coll., 2012)*. 

Durée de jeu

Le temps que vous consacrez à jouer à un jeu (ensemble de sa durée de vie) a un impact sur l’empreinte carbone. Par exemple, nous estimons que la diffusion à l’aide de PS Now entraîne la plus faible émission de carbone pour une période de jeu totale allant jusqu’à quatre à cinq heures (ensemble de la durée de vie du jeu) par rapport au téléchargement, ou jusqu’à 20 heures par rapport à un disque PlayStation. 

Taille du fichier de jeu

Dans la même veine, la taille du fichier de jeu est également importante. Pour les jeux moins volumineux, jusqu’à 5 Go, nous estimons que le téléchargement entraîne le moins d’émission de carbone, par rapport à la diffusion et au disque.

Pour les jeux plus volumineux, la diffusion à l’aide de PS Now entraîne le moins d’émission de carbone si la période de jeu ne dépasse quelques heures, alors que leur téléchargement entraîne le moins d’émission de carbone si vous avez l’intention de jouer plus longtemps*.

PS Now vous permet d’essayer des centaines de jeux quasiment instantanément et peut réduire l’émission de carbone reliée à l’utilisation de votre console si vous louez des jeux ou que vous en faites l’essai avant de les acheter (téléchargement).

*Lors du téléchargement de fichiers de jeu de plus de 10 Go, une période de jeu totale de plus de 3,5 heures entraîne la plus faible émission de carbone. Les disques et les téléchargements entraînent une émission de carbone semblable si la période de jeu totale dépasse 200 heures pour un fichier de jeu de 10 Go ou plus.

Ces estimations prennent en compte les taux de carbone émis lorsque vous jouez sur votre console ainsi que les taux de carbone émis durant la fabrication des consoles et des disques, leur transport chez les détaillants, leur livraison ou leur collecte au magasin, et le traitement de ces produits à la fin de leur cycle de vie (p. ex., recyclage ou mise au rebut).  

Cela comprend également l’émission de carbone associée aux activités numériques et réseau – du développement des jeux et de la production des logiciels, jusqu’à la transmission des données sur Internet et à l’énergie consommée par les serveurs utilisés pour faire tourner PS Network et PS Now. 

Ces estimations sont basées sur une étude utilisant les données européennes moyennes, tout en demeurant représentatives pour la diffusion en nuage dans les autres régions où PS Now est actuellement disponible.

Ces estimations changeront vraisemblablement dans le futur, puisque la performance et l’efficacité des technologies informatiques et de l’Internet s’améliorent au fil du temps. À titre d’exemple, on estime que l’énergie utilisée pour transmettre des données sur Internet diminue du double une fois tous les deux ans depuis l’an 2000 (Aslan et coll., 2018). De plus, PlayStation Now est un service relativement nouveau dont nous continuerons d’examiner l’empreinte carbone et l’efficacité pour le jeu.

*Dans le cadre de l’étude de Druckman et coll. (2012), on s’est intéressé à l’intensité des émissions de carbone durant le transport et des émissions connexes reliées aux activités de détente et de culture (par exemple, aller au cinéma ou au théâtre), et aux sports extérieurs.    

Que faisons-nous pour réduire l’empreinte carbone de nos produits et services ?

PS4

Depuis le lancement de la PS4, nous avons accompli des efforts considérables pour réduire la consommation d’énergie de nos consoles en utilisant des technologies écoénergétiques, dont :

  • Puce-système (SoC) : combinaison de différents composants, notamment l’unité centrale et le processeur graphique, sur une puce unique.
  • Microgravure : réduction de la taille et augmentation de l’efficacité des composants à l’intérieur du processeur.
  • Alimentation évolutive : Détermination des moments auxquels le processeur augmente ou réduit sa consommation d’énergie en fonction des performances du jeu ou de l’application.
  • Blocs d’alimentation efficaces
  • Modes repos écoénergétiques, comme l’option « Maintenir la suspension de l’application », qui permet à la console de s’éteindre alors qu’un jeu ou une application est en pause.

PS5

La PS5 est environ 100 fois plus rapide que la PS4, si l’on compare la vitesse de lecture du SSD de la PS5 à celle du HDD de la PS4. Comme cela a été le cas pour les générations de console précédentes, ces performances peuvent entraîner une hausse de la consommation électrique au moment du lancement d’une application, en particulier s’il s’agit d’un jeu. 

Afin de minimiser la consommation électrique et d’optimiser l’efficacité, la PS5 est dotée de nouvelles technologies écoénergétiques, comme les processeurs AMD Zen2 et RDNA™ 2, une alimentation plus efficace et des modes basse consommation. En conséquence, il s’agit de la première génération de consoles pour laquelle une véritable diminution de la consommation électrique s’est opérée, par rapport aux modèles de console précédents, et notamment à la PS4 Pro :

  • La réduction de la consommation électrique de la PS5 est détaillée ci-dessous : Les modes contenu multimédia et écran d’accueil de la PS5 à son lancement consomment considérablement moins que ceux de la PS4 et de la PS4 Pro à leurs lancements respectifs.
  • Grâce aux améliorations apportées au fil des années à la consommation électrique de la PS4 et de la PS4 Pro, celle de la PS5 en mode écran d’accueil et pendant la lecture d’un contenu multimédia a été réduite en moyenne de 20 % par rapport aux modèles actuels de la PS4 Pro, mais est 8 à 19 % supérieure aux modèles PS4 actuels, en raison des meilleures performances de la PS5 (selon les modèles).1

Les statistiques des niveaux de consommation électrique ont été obtenues en testant un certain nombre de consoles produites en Europe à leur sortie d’usine dans le Sony Materials Science Lab, un laboratoire agréé situé à Stuttgart, en Allemagne. Afin de garantir des résultats rigoureux, ces tests ont été réalisés dans le respect des procédures normalisées de consommation électrique approuvées par la Commission européenne. 300 heures de test ont été nécessaires.2

Valeurs basées sur des échantillons de modèles de consoles destinées à l’Europe et à la Grande-Bretagne : les résultats peuvent varier en fonction de l’échantillon et du contenu évalués. Ces tests ont été réalisés dans le respect des procédures normalisées de consommation électrique approuvées par la Commission européenne. Les données de consommation électrique sont basées sur une moyenne calculée à partir de cinq consoles par modèle. Support utilisé pour les mesures : Blu-ray : Avatar, Lecture en continu en HD : CUH-1016/CUH-7016 : 24 Heures chrono, saison 1, épisode 1 (via le lecteur multimédia Vidéo Unlimited), CUH-2216/CUH-7216 : Friends, saison 1, épisode 1 (via le lecteur multimédia Vidéo Unlimited), CFI-1016A/CFI-1016B : Spider-Man : Les Retrouvailles (via PlayStation™Video)

La consommation électrique des jeux est liée aux performances de pointe de la console. Elle varie considérablement selon la console, le pays dans lequel l’utilisateur se trouve et même selon les types de session. La consommation électrique de la PS5 pendant un jeu est très variable, allant de moins de 100 watts à environ 200 watts pour les mesures indiquées ci-dessous. Les jeux nouvelle génération se trouvent généralement dans la plage supérieure de ces mesures. La meilleure éco-efficacité de la PS5 ne fait aucun doute : les comparaisons avec les jeux PS4 utilisés sur une PS5 indiquent une baisse d’environ 1/3 de la consommation par rapport à des jeux PS4 utilisés sur une PS4 Pro.

1Données basées sur cinq disques PS5 européens avec lecteur de disque (CFI-1016A : BD 2K ; cinq échantillons européens de PS5 édition numérique (CFI-1016B : écran d’accueil 2K et 4K)
2https://www.playstation.com/legal/ecodesign/

Valeurs basées sur des échantillons de modèles de consoles destinées à l’Europe et à la Grande-Bretagne : les résultats peuvent varier en fonction de l’échantillon et du contenu évalués. Ces tests ont été réalisés dans le respect des procédures normalisées de consommation électrique approuvées par la Commission européenne.

Le mode repos a été spécialement conçu pour minimiser la consommation électrique globale de la PS5. Elle est activée par défaut, à l'image de l’option Arrêt automatique. Cela permet à la console de continuer à fonctionner avec une basse consommation, plutôt que de nécessiter de rester allumée. La consommation électrique du mode repos de la PS5 a été considérablement réduite, par rapport à celles de la PS4 et de la PS4 Pro. Il s’agit d’une importante avancée en termes d’économie d'énergie, puisque la console passe de nombreuses heures hors tension.

  • L’option « Maintenir la suspension de l’application » de la PS5 consomme environ 80 % moins d’électricité que les modèles PS4 et PS4 Pro (0,5 watt ou moins). Il suffit qu’un million d’utilisateurs activent cette fonctionnalité pour économiser une quantité d’énergie équivalant à la consommation d’électricité moyenne annuelle de 1 000 foyers américains.
  • Le chargement USB de la PS5 consomme environ 28-39 % moins d’électricité que les modèles actuels de PS4 et PS4 Pro (en restant connecté à Internet et en mode repos).3
  • L’option « Maintenir la suspension de l’application » est activée par défaut pour le mode repos des modèles de PS5 destinés à l’Europe, au Royaume-Uni, à la Russie, à l’Australie et à la Nouvelle-Zélande. Les autres modèles maintiennent la connexion à Internet pour le chargement USB, en raison de différentes exigences légales dans les différents pays. Ces paramètres peuvent être modifiés selon vos besoins, afin d’optimiser les fonctions disponibles et la consommation électrique de la PS5.
Valeurs basées sur des échantillons de modèles de consoles destinées à l’Europe et à la Grande-Bretagne : les résultats peuvent varier en fonction de l’échantillon et du contenu évalués. Les données de consommation électrique sont basées sur une moyenne calculée à partir de cinq consoles par modèle, lorsque cela est possible. Ces tests ont été réalisés dans le respect des procédures normalisées de consommation électrique approuvées par la Commission européenne.

Pour en savoir plus sur la consommation électrique de la console, veuillez vous référer aux données ci-dessus et à celles disponibles sur la page https://www.playstation.com/en-gb/legal/ecodesign/.

Malgré les performances exponentielles de la PS5, nous estimons qu’elle consomme 11 à 17 % moins d’électricité que la PS4 à sa sortie en 2013 (l’efficacité énergétique d’une console s’améliore généralement au cours de sa durée de vie). Reportez-vous au chapitre « Efficacité énergétique » ci-dessus pour en savoir plus.

En termes d’empreinte carbone : Il est certain que la PS4 et la PS5 seraient bien plus énergivores si leur efficacité énergétique n’avait pas été améliorée. À la fin de l'année 2020, nous estimons avoir réduit l’empreinte carbone de la PS4 d’environ 19 millions de tonnes métriques, et d’ici à l'année 2030*, elle devrait être réduite de 30 millions de tonnes métriques (ce qui correspond aux taux d’émission de CO2 du Danemark pour 2017). De plus, nous estimons que pour chaque million de consoles PS5 vendues, nous économisons l’équivalent de 32 300 à 39 000 tonnes de CO2 par an.

* Près de 1,8 million de tonnes d’émissions de CO2 de cette mesure correspond à la mise en conformité aux exigences de la directive de l’Union européenne sur les dispositifs de veille et veille avec maintien de la connexion au réseau (EC 1275/2008, telle que modifiée par le texte EU 801/2013) au sein des pays de l’UE.

Différentes mesures écoénergétiques ont également été déployées sur nos serveurs de jeu en nuage afin de réduire la consommation d’énergie, dont :

  • Blocs d’alimentation efficaces
  • Partage et gestion efficaces du refroidissement
  • États de fonctionnement au ralenti efficace
  • Gestion de l’alimentation du serveur

Éco-efficacité

Matériaux utilisés :

  • Au cours de la durée de vie de la PS4, nous avons réduit son volume de 30 % et réduit la microgravure de ses puces. Une console moins volumineuse utilise non seulement moins de matériaux, mais permet également d'être transportée plus facilement, ce qui réduit notre empreinte carbone globale. 
  • La PS5 est nettement plus volumineuse que la PS4, mais nous avons implémenté diverses améliorations, dont un ventilateur de refroidissement plus grand ou encore un dissipateur de chaleur plus efficace, afin de nous assurer que son boîtier soit le plus petit possible.
  • Nous testons actuellement la production de boîtes de jeu utilisant jusqu’à 10 % de plastique de type PP, à base de matériaux recyclés, pour les marchés européens.
Capacité de recyclage

Afin d’optimiser le recyclage des consoles PlayStation 4 et PlayStation 5, nous avons mis en place les pratiques suivantes :

  • Les pièces du couvercle et le châssis sont fabriqués à partir de composants en plastique PC/ABS, ABS et polycarbonate (PC) recyclables.
  • Les pièces en plastique présentes dans nos consoles qui pèsent plus de 100 g peuvent être retirées au moyen d’outils que les entreprises de recyclage peuvent se procurer aisément.
  • Lorsque cela est possible*, nous apposons sur les composants en plastique pesant plus de 20 g des étiquettes indiquant leur composition pour permettre l’identification aisée des différentes matières plastiques durant le processus de recyclage. Nous étiquetons les composants en plastique de plus de 20 g lorsqu’ils contiennent 0,1 % ou plus de matériau ignifuge (par masse).
  • Nous nous assurons que les composants enfermés dans des boîtiers en plastique externes de plus de 25 g contiennent au maximum 0,1 % de matériaux ignifuges halogénés (par masse).
*Exceptions : 
  • Les surfaces de moins de 1 cm² disponibles pour le marquage
  • Les performances ou la fonction du composant seraient compromises (touches avec surface tactile, lentilles en plastique, écrans d'affichage, etc.)
  • Les composants externes transparents 
  • Le marquage est techniquement impossible en raison de la méthode de production particulière des plastiques utilisés dans le composant, p. ex., le moulage par extrusion.

Réparation et mise au rebut 

Nous offrons un service de réparation sous garantie et hors garantie pour nos consoles. Pour faciliter la prestation de ce service, nous fournissons de la documentation technique aux centres de réparation agréés et nous nous assurons qu’ils disposent de pièces de rechange. Les composants clés de nos consoles sont également conçus de façon à pouvoir être désassemblés en évitant la destruction.

Nos emballages

Nous examinons continuellement nos emballages afin d’utiliser des quantités minimales de matériaux tout en nous assurant d’assurer la sécurité de nos produits lors de leur livraison à nos clients.

Points forts des emballages PlayStation®4 :

  • En 2018, nous avons réduit l’emballage en carton (le montage, la boîte et l’étui) du châssis de la PS4 CUH-20xx de 13 % par rapport à celui de la PS4 CUH-12xx, en plus d’alléger le plateau en plastique de l’emballage du casque Gold Stereo d’environ 44 %.
  • Pour faciliter le recyclage de nos emballages, nous utilisons des emballages en carton pour la PlayStation 4 et non du polystyrène.
  • En Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe, où des matériaux recyclés sont disponibles, environ 70 % des matériaux d’emballage PET de la manette DUALSHOCK®4 sont fabriqués à partir de matériaux recyclés.

* La disponibilité des modèles peut varier d’une région ou d’un pays à l’autre

Points forts des emballages PlayStation®5 :

 

Pour le lancement de la PlayStation®5, nous avons mis en place de nouvelles directives de conditionnement plus économe en ressources, et développé de nouveaux emballages composés à 93 %-99 % sans plastique (par unité et au poids, selon le produit) :

  • Le polystyrène et les emballages en plastique ont été remplacés par un emballage recyclé composite
  • Les liens de serrage en plastique ont été remplacés par des liens de serrage en papier
  • Les sacs de protection en plastique utilisés pour les câbles et les modes d’emploi ont été éliminés quand cela était possible
  • Les emballages plastiques transparents ont été remplacés par des boîtes en carton pour les accessoires PS5
  • Les poignées sont à présent pliées et insérées plutôt que collées à l’emballage
  • Nous évitons d'avoir recours au plastique oxodégradable

Substances dangereuses

Sony s’est fixé comme objectif d’éliminer toute utilisation de « substances contrôlées en raison de leur impact sur l’environnement »de ses produits. Nous maintenons liste de substances interdites conformément à nos normes globales pour la gestion de l’environnement et des risques pour la santé associés aux produits chimiques dans nos installations et chaînes d’approvisionnement.     

Toutes les batteries et tous les écrans utilisés dans nos produits (dont DualShock4 et PlayStation®VR) sont sans mercure. On trouve fréquemment du mercure dans les batteries et les écrans et il importe de les mettre au rebut de la façon adéquate pour éviter la pollution environnementale.

Nous n’utilisons pas d’agent ignifugeant à base de chlore ou de brome dans la fabrication des boîtiers des consoles. De plus, nous partageons l’information sur le retrait des composants clés aux fins de réutilisation, de recyclage et de traitement en fin de vie.

Recyclage des produits

Europe

Nous avons participé à la mise en œuvre de plusieurs systèmes de recyclage (dans le respect de la Directive DEEE et des normes sur les batteries et les matériaux d’emballage) en Europe pour nous assurer que nos produits, batteries et matériaux d’emballage sont collectés, recyclés et traités en fin de vie. Chaque année, nous consacrons 1,5 million € au financement de ces activités dans la région.

Déchet d’équipements électrique et électronique

La Sony Iteractive Entertainment respecte les exigences de la Directive DEEE 92012/19/UE sur les déchets d’équipements électrique et électronique. Les produits sont étiquetés conformément aux exigences qui figurent à l’annexe IX de la Directive européenne EN 50419 et sont indiquées ci-après.

Cette étiquette indique que ce produit ne doit pas être mis au rebut avec les déchets domestiques. Il doit être remis à une installation adéquate pour en faire la récupération et le recyclage.

Batteries :

Les batteries utilisées dans les produits PlayStation sont conformes à la Directive de l’UE 2006/66/EC sur les batteries. 

Emballage :

Comme pour les DEEE et les batteries, nous avons mis en œuvre un système de conformité des emballages dans chacun des pays où nous avons des responsabilités en tant que producteur. Par le biais de ces systèmes de conformité, nous finançons les activités des récupérateurs de déchets et des entreprises de recyclage pour nous assurer, chaque fois que cela est possible, que les emballages de nos produits sont réutilisés, récupérés ou recyclés sans frais pour tous les consommateurs. 

Amérique du Nord

Aux États-Unis, notre programme de recyclage et de récupération étend les activités de recyclage responsable de nos produits et de nos emballages à la grandeur du pays. Dans le cadre de partenariats avec des entreprises de recyclage homologuées, les pièces électroniques qui ne servent plus peuvent être désassemblées pour en retirer les matériaux réutilisables et, ainsi, réduire notre dépendance à l’extraction future. 

Grâce à nos programmes de certification, nous nous assurons d’accorder la priorité la plus élevée à la sécurité des travailleurs et à la protection des collectivités locales tout au long du processus de recyclage. Pour en savoir davantage, visitez sony.com/ecotrade.

Dans le reste du monde, partout où nos produits sont vendus, nous nous conformons à toutes les exigences légales locales sur la mise au rebut des DEEE, des batteries et des matériaux d’emballage.