VULTURE EN CAGE !

Toomes accuse l'Araignée de coup monté

Par Ben Urich

Adrian Toomes, alias Vulture, a tiré profit de son passage au tribunal pour tenter de se justifier. On attendait qu'il assume ses actes criminels, mais Vulture a ouvertement accusé Spider-Man à la barre. Toomes a déclaré que le justicier masqué était le "cerveau" derrière ses actes ignobles. Le jury s'est prêté au jeu de Toomes, tout en sachant pertinemment que c'est Spider-Man lui-même qui a remis ce rapace entre les mains de la police.

Déclaré coupable à l'unanimité, l'homme-oiseau a maintenant les ailes coupées. Il aura tout le temps de clamer son innocence depuis sa cellule personnelle dans la prison de sécurité maximum, le Raft.

 
 

UN FILS BRILLANT EN VILLE

Harry Osborn milite pour la durabilité environnementale
Par Robbie Robertson

Le maire Norman Osborn a dévoilé l'identité du brillant scientifique qui se cache derrière la relance du programme de recherche de sa défunte femme, et qui n'est autre que leur jeune fils, Harry Osborn.

Ce jeune homme audacieux a voué une véritable passion à ce projet, autrefois jugé irréaliste. D'après nos informations, Harry Osborn aurait en effet consacré les dernières années à démontrer le potentiel des laboratoires installés sur les toits. Selon les informations communiquées par Oscorp, ces stations de recherche ont été équipées pour évaluer les niveaux de pollution de l'air de la ville et surveiller la circulation de l'eau potable entre autres facteurs environnementaux. Quand l'idée a été présentée au Conseil municipal, le projet de Harry a non seulement reçu une subvention généreuse, mais il s'est également retrouvé au centre de l'initiative d'amélioration de la ville de son père.

Les militants écologistes s'attendent à ce que les conclusions des stations de recherche aient des répercussions positives à l'échelle de la ville de New York. Ils espèrent également que le programme deviendra l'exemple du mode de vie urbain durable et propre de demain. 

 

 
 
 
 

ARACHNIDES AMATEURS

La menace arachnide engendre une génération de justiciers amateurs
Tribune libre spéciale de J. Jonah Jameson

L'influence sur la ville du danger public plus connu sous le nom de Spider-Man échappe à tout contrôle. Les déguisements pour enfant et les masques d'Halloween sont une chose, mais lorsque des imitateurs rôdent dans nos rues affublés de déguisements au rabais, ça devient un problème ! Il semblerait que le nouveau dommage collatéral des actions irréfléchies de ce "justicier" soit la multiplication d'imitateurs n'ayant pas plus de super-pouvoirs que de bon sens.

Bien sûr, ils profitent des quelques avantages inhérents au port de son masque : selfies avec des fans, cadeaux des sympathisants de Spider-Man. Mais ils rigoleront moins quand ils se retrouveront face à l'un des ennemis de l'Araignée. Un instant ils arrosent de ketchup leur hotdog gratuit, et la seconde d'après ils font connaissance avec le poing massif de l'un des adversaires furieux de Spider-Man.

Je vous en supplie, laissez la lutte contre le crime aux hommes et aux femmes de nos courageuses forces de police. Un seul Spider-Man dans les pattes leur suffit, ils n'ont certainement pas besoin qu'une milice d'amateurs déguisés harcèle les gens dans la rue. Et l'Avorton-Araignée n'a absolument pas besoin de plus d'encouragements !

 
 

FISK EST DE RETOUR

Le magnat balaye les rumeurs concernant le "Kingpin" avec l'ouverture d'un nouvel immeuble
Par Kat Farrell

Wilson Fisk est rentré de son voyage d'affaires au Japon pour l'inauguration de la Tour Fisk. Il a tenu à couper lui-même le ruban symbolique tendu devant l'entrée et n'a pas semblé affecté par les récentes allégations selon lesquelles il ne serait autre que le criminel new-yorkais "Kingpin".

Il y a quelque temps, le Daily Bugle a été le premier à dévoiler que les bureaux de Wilson Fisk avaient été fouillés par la police, afin de mettre un terme aux rumeurs concernant le "Kingpin".

Les responsables de l'enquête ont conclu qu'il n'y avait aucune preuve suggérant un quelconque lien entre M. Fisk et le crime organisé new-yorkais. Suite à ces conclusions, l'enquête a été close.

Invité à commenter ce scandale, Fisk s'est contenté de sourire poliment, de siroter son brandy et de renvoyer ses interlocuteurs vers ses avocats. Alors que le PDG célèbre l'inauguration de ce nouveau gratte-ciel à son nom, le préfet de police est en pourparlers avec le capitaine de la police Yuri Watanabe au sujet du futur protocole de ce genre d'enquête.

 
 
 
 

UN SUPER-HÉROS D'UN AUTRE GENRE

Gros plan sur Martin Lin
Par Ben Urich

Nous avons tous un passé. Mais cela ne semble pas être le cas du riche homme d'affaires Martin Li. Le Daily Bugle a enquêté sur la manière dont il est devenu le philanthrope le plus aimé de New York.

Li est le rêve américain incarné. Orphelin, Li a été bringuebalé de famille d'accueil en famille d'accueil avant de quitter Manhattan pour disparaître en Chine, la terre natale de ses parents immigrants. Une dizaine d'années plus tard, Li est revenu avec des millions de dollars et un grand cœur. À son arrivée, il a fondé les refuges F.E.A.S.T. pour que personne ne se sente jamais oublié ou abandonné.

Le passé mystérieux de M. Li ressemble à celui des combattants du crime costumés qui protègent nos quartiers, sans le masque ni le costume. En fait, Martin Li pourrait être le héros du quotidien que nous attendions. 

PERSONNE NE L'AIME… OU PRESQUE

Spider-Man divise la ville
Par Betty Brant

Depuis qu'il a commencé à se balancer aux immeubles de New York il y a de ça quelques années, Spider-Man s'est indéniablement forgé une réputation, pour le meilleur ou pour le pire. Ses quelques fans les plus fidèles prétendent que, sans lui, la ville aurait depuis longtemps été mise à sac par les criminels.

Mais ses détracteurs le jugent néfaste et négligent. "Nos impôts ont augmenté à cause de son imprudence ! Vous parlez d'un héros", a déclaré un habitant âgé de Manhattan.

Le Maire Osborn figure parmi ses opposants, et refuse de croire que l'Araignée soit de notre côté. Comme nous l'avons déjà rapporté, il travaille actuellement à l'élaboration de plusieurs plans destinés à faire en sorte que nous cessions de dépendre de Spider-Man. 

Sommes-nous prêts pour une ville sans Spider-Man ? Finirons-nous un jour par nous passer... ou nous lasser de lui ?

 
 

PARTAGER LE NUMÉRO 3

 
 

© 2018 MARVEL

 
 

Numéros du Daily Bugle