Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

Grand Theft Auto IV™

  • PS3

Bon retour à Liberty City.

  • Date de sortie : Déjà disponible
  • Genre : Action
  • Éditeur : Rockstar
  • Développeur : Rockstar North
    Grand Theft Auto 4 screenshot 1

    Qu'est devenu le rêve américain aujourd'hui ? Pour Niko Bellic, débarquant tout juste d'Europe, c'est l'espoir d'échapper à son passé. Pour son cousin Roman, c'est la perspective qu'ensemble, ils pourront faire fortune à Liberty City, où tout semble possible.

    Alors qu'ils croulent sous les dettes et sont entraînés vers le milieu criminel par une bande d'escrocs, de voleurs et de sociopathes, Niko et Roman découvrent que la réalité est très différente du rêve dans une ville qui voue un culte à l'argent et à la célébrité, qui est un paradis pour ceux qui en possèdent et un cauchemar vivant pour les autres.

    • Le premier opus nouvelle génération de la série légendaire Grand Theft Auto.
    • Explorez à votre guise les cinq quartiers de Liberty City grâce au gameplay très libre qui constitue la marque de fabrique de la série.
    • 15 modes multijoueur peuvent réunir jusqu'à 16 joueurs.

    Grand Theft Auto IV Featured Image

    La quatrième est enclenchée

    L'attente est terminée. Voilà Grand Theft Auto IV sur PlayStation 3.

    Lorsque Rockstar North et DMA Design ont créé le tout premier Grand Theft Auto en 1997, qui aurait prédit que leur concept à base de gangsters et de flics corrompus deviendrait, une décennie plus tard, la coqueluche de tous les gamers et la plus grosse franchise au monde ? Après huit jeux et deux packs d'extension, le mastodonte embrasse la nouvelle génération avec Grand Theft Auto IV sur PlayStation 3.

    Laissez trotter le sans-papiers

    Vous incarnez ici Niko Bellic, un immigrant d'Europe de l'Est attiré à Liberty City par Roman, son cousin, qui lui fait miroiter une vie facile dans un manoir plein de grosses voitures et de femmes faciles. Malheureusement, Niko s'aperçoit très vite que Roman ne lui a pas dit toute la vérité, loin s'en faut : il occupe en fait un taudis et trime en tant que taxi.

    C'est là que vous intervenez : il faut sortir Niko de cette vie misérable. Tranchant avec les précédents volets dans lesquels vous commenciez tout en bas de l'échelle pour devenir cador, GTA IV vous trimballe, selon Rockstar, dans des milieux puants et d'autres un peu moins nauséabonds. Au fil de votre épopée, vous devez comme à l'accoutumée faire le sale boulot de nombreux gugusses aux activités plus douteuses les unes que les autres. Aussi éblouissant et accrocheur qu'auparavant, le gameplay a été amélioré à tous les niveaux : les missions sont plus complexes, intelligentes et passionnantes que jamais.

    Dans l'une d'elle, Niko doit se servir de son nouveau portable pour prendre en filature et éliminer le témoin clé dans un procès. Notre antihéros compose ainsi le numéro de la police pour dérober une voiture de patrouille, avant de localiser sa cible à l'aide de l'ordinateur de bord. La course-poursuite qui s'ensuit est digne de Hollywood, tout comme le climax en forme de fusillade concluant le crime. Il s'agit d'un simple avant-goût. Des scènes comme celle-ci, le jeu en propose par centaines. Les développeurs de Rockstar ont clairement mis le paquet sur le contenu de leur bijou.

    Liberty chérie

    L'histoire se déroule cette fois à Liberty City. Là où San Andreas nous offrait un environnement étendu sur tout un État, GTA IV met l'accent sur une seule ville, géante, bouillonnante et ultra-détaillée. Vaguement inspirée par New York, Liberty City se compose de cinq quartiers à l'ambiance changeant du tout au tout. L'action commence à Broker, l'équivalent virtuel de Brooklyn, d'où l'on ne peut pas sortir. Le pont menant au reste de la mégalopole est en effet inaccessible en raison d'une menace terroriste. Le barrage est néanmoins très vite levé. Vous pouvez ainsi explorer de nouveaux quartiers et vous faire de nouveaux contacts qui vous confient des missions supplémentaires. Le tout procure une immense sensation de liberté.

    Votre répertoire téléphonique s'allonge au fil des rencontres, vous permettant de créer et d'entretenir vos amitiés et relations. En composant un numéro dans votre portable, vous pouvez proposer diverses activités à la personne contactée. Bowling, verre ou fléchettes vous permettent ainsi de renforcer vos liens sociaux et de rencontrer de nouvelles têtes. En faisant bien monter votre niveau relationnel avec un personnage, vous bénéficiez également de certains avantages : trajets en taxi à l'œil avec Roman, flingues avec l'armurier Little Jacob, etc.

    Par ailleurs, il existe au sein même du jeu un réseau Internet permettant de changer votre sonnerie de portable, de surfer sur des sites de rencontres ou de consulter vos courriels. Le détail est de taille et démontre une nouvelle fois le perfectionnisme de Rockstar attaché à donner corps et âme à une Liberty City aussi vivante que possible.

    La prouesse est notamment due aux graphismes et animations qui franchissent un nouveau palier, propulsés un nouveau moteur de jeu ultra-puissant. Le Rockstar Advanced Game Engine (RAGE pour les intimes) a ainsi permis de créer des visages et mouvements ultra-réalistes, ainsi que de crédibiliser les relations entre Niko, les autres personnages de l'histoire et les milliers de passants. Une petite promenade en caisse dans les environs vous révèlent des rues où des tas de personnes taillent la bavette, se cognent les uns aux autres, bref, vivent leur vie. Les effets météorologiques sont eux aussi très soignés et vont de l'épais brouillard aux éclaboussures autour des pieds de Niko. Prodigieusement, cette richesse visuelle n'a aucune incidence sur les temps de chargement. D'après Rockstar, une fois le jeu lancé, il est possible de le parcourir de bout en bout sans se heurter à un seul écran "Veuillez patienter...".

    Les piétons ne sont pas les seuls à avoir obtenu un bonus de QI. Les flics ne sont plus les abrutis qu'ils étaient. Si vous avez l'audace de vous attirer les foudres de la LCPD, il y a de grandes chances pour que vous sortiez les pieds devant. Heureusement, le système d'alerte a été revu et corrigé : un périmètre fliqué est mis en place autour du dernier endroit où vous avez été repéré. En sortant de cette zone, vous devriez être tranquille, à moins qu'un nouveau gardien de la paix ne vous surprenne, auquel cas tout sera à refaire. Plus le niveau d'alerte est élevé, plus la zone sous surveillance est étendue. Il est donc recommandé de se tenir à carreau.

    GTAbasourdi

    Certains épisodes précédents ont proposé du multi, mais jamais à l'échelle de GTA IV. Celui-ci propose en effet 15 modes pour un maximum de 16 joueurs, allant du match à mort en équipe aux modes de capture de drapeaux, en passant par les courses à la sauce GTA, c'est-à-dire autorisant les armes et explosifs. Il existe également des missions à remplir en coopératif, mais aussi des modes tels que Cops n' Crooks où deux équipes s'affrontent : des flics contre des truands. Ces derniers doivent escorter leur chef en lieu sûr ou atteindre un véhicule d'évacuation, leurs adversaires étant chargés d'éliminer l'un ou de pulvériser l'autre. Les occases de jouer du côté des gentils sont rares dans l'univers de GTA. Sans compter que rien n'est plus jouissif que d'écraser ses potes en multi !

    L'attente en valait-elle la peine ? À l'unanimité, nous répondons par l'affirmative. La liste des innovations et améliorations apportées au gameplay par Grand Theft Auto IV est interminable. Retenez simplement, et nous n'avons pas peur de nous avancer, que GTA IV est l'un des plus grands jeux de tous les temps.

    • Joueurs

      1 Joueurs

    • Fonctionnalités réseau

      Fonctionnalités réseau

    • Joueurs en réseau

      2-16 Joueurs en réseau

    • Jeu en réseau

      Jeu en réseau

    •  
     
     

    Regardez-le en action

    Vidéos et images

     
     

    Grand Theft Auto IV™

    Grand Theft Auto IV™