Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

Civilization® Revolution™

  • PS3

Bâtissez un empire et prenez le contrôle du monde ! La série Sid Meier's Civilization fait ses débuts sur PlayStation 3.

  • Date de sortie : Déjà disponible
  • Genre : Stratégie
  • Éditeur : 2K Games
  • Développeur : Firaxis
    Nuevas pantallas de Sid Meier’s Civilization Revolution Screenshot 2

    Il y a peu de concepts plus grandioses pour un jeu que de récrire l'histoire du monde : c'est pourtant le principe de base derrière la populaire série Civilization.

    Les joueurs doivent prendre le contrôle d'une des 16 civilisations et la guider, de l'aube de l'humanité et la découverte du feu, jusqu'à l'industrialisation et la conquête spatiale.

    Une stratégie réfléchie est la clé pour dominer le monde, que vous décidiez d'être un guerrier, un diplomate ou un érudit. Et les parties multijoueurs en ligne constituent le test ultime pour tous les apprentis leaders.

    • Seize civilisations uniques à diriger, chacune avec sa propre figure historique.
    • Une échelle chronologique simplifiée pour des parties plus rapides et plus accessibles.
    • Conçue par les développeurs, une nouvelle carte sera disponible chaque semaine, permettant aux joueurs du monde entier de se mesurer en mode solo.

     

    Sid Meier's Civilization® Revolution Feature

    La révolution est en marche

    Dans Civilization Revolution, vous devez dominer le monde mais avez toute latitude pour atteindre votre objectif.

    Le temps file lorsqu'on joue à Civilization Revolution, et à plus d'un titre. Nous sommes en l'an 4000 avant Jésus-Christ et il est 19 h dans le monde réel ; vos guerriers vêtus de toges castagnent une bande de barbares qui ralentissent la construction de la première route au monde. En deux temps trois mouvements, vous vous retrouvez en l'an 2000 après Jésus-Christ. La course au nucléaire avec les égyptiens bat son plein et vous construisez l'université d'Oxford à Delhi. Dans la vrai vie malheureusement, vous bossez dans une heure.

    Comme le dit le proverbe, les petits ruisseaux font de grandes rivières. Dans la série des Civilization de Sid Meier, dont Revolution est le premier opus sur PlayStation 3, l'idée est de transformer un groupe de colons en superpuissance internationale. Vous vivrez au cours de cette épopée toutes les avancées techniques, militaires et politiques de l'humanité.

    Votre première décision consiste à choisir votre nation parmi les 16 disponibles. Chacune a à sa tête un dirigeant historique, tel que Gandhi ou Napoléon, et bénéficie d'un emplacement et d'un avantage spécifiques. Par exemple, les Aztèques débutent le jeu avec une quantité d'or généreuse.

    Vous débutez le jeu avec un groupe de colons, une bande de guerriers et un petit lopin de terre dans un monde baignant dans le brouillard. Les carrés de terre adjacents à votre métropole naissante contiennent toutes sortes de ressources. Vous y trouvez notamment des matériaux de construction ou de la nourriture, représentés par des symboles sur l'écran de la ville. Pour accéder à ce dernier, il vous suffit d'appuyer sur la touche R1. La nourriture permettant d'agrandir la population, vous disposez de travailleurs plus nombreux pour récolter davantage de ressources. Les points de construction donnent quant à eux la possibilité de mettre en place des unités, telles que des guerriers et des bateaux pour explorer le monde et faire disparaître progressivement le brouillard.

    Visuellement, le jeu atteint un parfait équilibre entre beauté et fonctionnalité. Les environnements hauts en couleur sont finement détaillés, et les personnages animés avec une simplicité exemplaire bénéficient de petits détails qui renforcent leur personnalité. Ainsi, vous verrez des ouvriers découpant des arbres ou des préposés à la nourriture ramener des sacs de grain au village. Les informations essentielles sont affichées clairement, sans gêner quoi que ce soit. Fireaxis Games a fait des merveilles en imposant un style visuel et des commandes qui simplifient les nombreuses options et fonctions du jeu.

    Votre ville se développe rapidement, et bien que Civilization Revolution soit un jeu de stratégie au tour par tour que vous pouvez adapter à votre rythme, il s'agit d'un volet plus enlevé que les prédécesseurs. Parallèlement à la croissance de la population, les unités et bâtiments que vous pouvez construire gagnent en variété et en sophistication. La technologie y est pour beaucoup. Votre civilisation peut à tout moment effectuer des recherches sur une technologie, qui nécessite un certain nombre de tours pour être maîtrisée. L'étude de l'alphabet, par exemple, aboutit à une population plus cultivée, à la construction de bibliothèques et à des merveilles telles que les pièces de Shakespeare. À mesure que le temps passe, les technologies se font plus avancées, pour aboutir au moteur à combustion, aux médias de masse, à la fusion nucléaire et bien d'autres. Votre nation sera-t-elle renommée pour sa culture, sa richesse ou sa puissance militaire ? Tout dépend de vos choix technologiques.

    La victoire revêt plusieurs formes. Une victoire culturelle se remporte en bâtissant des théâtres, des universités et des merveilles du monde. Vous attirez de fait de grands hommes comme Léonard de Vinci et formez les Nations Unies. Une victoire financière implique d'amasser le plus d'or possible et de former de la première Banque mondiale. Enfin, une victoire de domination s'acquiert en assujettissant les nations rivales.

    La ténacité a du bon, mais quand bien même vous envisageriez de bâtir une civilisation paisible de grands penseurs et philosophes, mieux vaut bien vous protéger si vous ne voulez pas tout perdre. Sans pitié, les nations rivales n'ont qu'un seul objectif en tête : raser votre ville à la moindre opportunité. À mesure de votre progression, de votre développement urbain et de vos avancées technologiques, les déclarations de guerre deviennent de plus en plus monnaie courante. Bien évidemment, vous avez toujours la possibilité d'envahir l'un de vos ennemis. Dans ce cas, le jeu en vaut la chandelle : la ville rivale se fondra dans votre civilisation et vous récupérerez l'ensemble de ses ressources, bâtiments et personnalités. Attention, cela dit : si vos soldats se prennent une raclée, votre propre camp deviendra vulnérables aux attaques.

    Il y aurait tant d'autres choses à dire au sujet de Civilization Revolution, notamment concernant son ampleur. Il s'agit d'un jeu qui s'adapte à chaque joueur, en fonction de son approche et du développement de sa civilisation. Chaque partie ne ressemble à aucune autre et le fait que vous commencez avec un tout petit terrain pour ensuite l'étendre à la vitesse grand V donne vraiment la sensation de régner en maître. Rien de surprenant, donc, à ce que vous le preniez mal si Jules César et ses chars d'assauts viennent tout détruire parce que vous avez refusé de lui dévoiler les secrets de l'aluminium.

    • Joueurs

      1-4 Joueurs

    • Fonctionnalités réseau

      Fonctionnalités réseau

    • 720p

      720p

    • Jeu en réseau

      Jeu en réseau

    •  
     
     

    Regardez-le en action

    Vidéos et images