Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

Alone in the Dark - Inferno

  • PS3

La série qui a donné naissance au genre survival horror revient, plus terrifiante que jamais, avec un opus nouvelle génération.

  • Date de sortie : Déjà disponible
  • Genre : Action
  • Éditeur : Atari
  • Développeur : Eden Studios

    Depuis sa première sortie sur PC en 1992, la série Alone in the Dark ne s'est jamais départie des ingrédients de son succès : angoisse, scénarii captivants et gameplay palpitant. Aujourd'hui, 16 ans après, Atari et Eden Games amènent l'ancêtre des jeux vidéo d'horreur sur PlayStation 3.

    Situé à l'époque actuelle, autour de Central Park, à New York, Alone in the Dark explore les recoins les plus sombres de l'horreur urbaine, en exploitant la puissance du système PlayStation 3 pour apporter au genre un niveau de terreur inédit.

    À l'instar des grandes séries télé actuelles, Alone in the Dark propose plusieurs épisodes de 30 à 40 minutes. Chacun d'entre eux saura vous donner envie de voir le suivant grâce au suspense final et à une bande-annonce de ce qui vous attend par la suite.

    Le système PlayStation 3 permet à Eden Games de proposer de nouvelles formes d'interaction et d'ouverture, tandis que les animations nouvelle génération, l'éclairage et le son vous feront froid dans le dos.

    • Un gameplay ouvert assorti d'un script écrit par l'auteur à succès du New York Times, Lorenzo Carcaterra.
    • Des effets cinématographiques sophistiqués et réalistes grâce à la Twilight technology, une exclusivité d'Eden.
    • Des décors immenses pour des actions époustouflantes, comprenant notamment une course-poursuite effrénée dans les rues de Manhattan.
    Alone In The Dark screenshot 5

    Alone in the Park

    La frousse est fois encore au rendez-vous dans Alone In The Dark : Inferno.

    Le développeur Eden Games a complètement repensé le premier jeu, aussi bien graphiquement qu'en termes de contenu, afin de proposer le meilleur Alone In The Dark en 2008, toutes plates-formes confondues.

    Au rayon des améliorations notables, citons notamment une caméra réglable plus traditionnelle, que vous pouvez utiliser grâce au joystick droit. Autrement dit, vous bénéficiez d'une perspective optimisée pour scruter les environnements redoutables de Central Park. Vous aurez ainsi la tâche plus aisée lorsque vous vous retrouverez nez à nez avec les monstres hideux qui voudront vous emmener tout droit en enfer.

    Dans le parc, personne ne vous entend crier

    Le joystick droit vous sert à brandir des extincteurs, des planches et tout autre objet qui vous passera sous la main pour vous défendre. Le système de combat au corps à corps est efficace et particulièrement soigné. La touche L1 vous permettant de verrouiller un ennemi, vous pouvez le contourner tout en utilisant le joystick droit pour l'attaquer avec votre arme.

    Ici, pas de menu pour obtenir de la santé et des munitions supplémentaires. L'inventaire d'Edward se situe dans sa veste : lorsque vous l'ouvrez, le jeu passe en vue subjective afin que vous puissiez passer votre équipement au crible. Eden a bien également bien fait les choses en ajoutant un emplacement dans la veste d'Edward. Le moment venu, vous pourrez ainsi sauver votre peau en utilisant un objet de secours.

    Le jeu passe également en vue subjective lorsque vous brandissez votre arme pour tirer sur un ennemi. Pour passer en vue objective ou subjective, il vous suffit d'appuyer sur la touche Triangle. En fait, vous pouvez sans problème jouer exclusivement en vue subjective si le cœur vous en dit.

    En outre, plusieurs missions sous forme de mini-jeux vous sont proposées à mesure que vous égrenez les chapitres de l'histoire. Par exemple, vous devrez débarrasser Central Park de racines démoniaques géantes avant de pouvoir poursuivre votre route. Ces mini-jeux sont bienvenus, puisqu'ils permettent de laisser provisoirement de côté les énigmes et l'exploration de la sombre forêt hantée.

    Les scènes de conduite à tombeau ouvert renforcent encore davantage la variété du gameplay et procurent autant d'émotions fortes que lorsque vous explorez Central Park à pied. Au cours de l'une de ces missions à couper le souffle, vous devez conduire jusqu'à la 59e rue, pendant que le macadam se fissure et éclate autour de vous, que les immeubles s'écroulent et que les véhicules bloqués dans le trafic explosent dans des gerbes de flammes.

    Des épisodes infernaux

    À l'image des séries télévisées, le jeu est divisé en épisodes. Alone In The Dark : Inferno se distingue par son originalité, puisque si vous bloquez sur une énigme ou un niveau donné, vous pouvez passer au chapitre suivant. Ne sous-estimez pas l'utilité de cette fonction : elle vous sauvera la mise plus d'une fois.

    En termes de morceaux de bravoure, le jeu n'a rien à envier aux grosses productions hollywoodiennes haletantes de ces dernières années. Ajoutez le remarquable système de commandes lorsque vous êtes à pied, ainsi que des missions automobiles palpitantes, et vous comprendrez sans peine qu'Alone in the Dark : Inferno est une refonte exceptionnelle du monument de terreur qu'Eden Games et Atari ont sorti cet été.

    Avec sa musique envoûtante signée du célèbre compositeur Olivier Deriviere, et la participation de la chorale Le Mystère des voix bulgares (primée aux Grammies), le jeu va vous faire frissonner de plaisir. Alors n'ayez pas peur du noir : plongez-y sans hésiter et découvrez les secrets sinistres tapis dans les entrailles de Central Park.
    • Joueurs

       Joueurs

    • 720p

      720p

    •  
    •  
    •  
     
     

    Regardez-le en action

    Vidéos et images