placeholder

ELECTRO DÉCONNECTÉ!

placeholder
Entrez dans sa cellule futuriste dans le « Raft »

Par Kat Farrell
Electro a été arrêté et enfermé dans une cellule spécialement conçue pour lui dans le « Raft » (le radeau) après une poursuite survoltée à travers la ville avec Spider-Man. Des sources internes affirment que les responsables de la prison n’ont rien laissé au hasard avec leur nouveau détenu électrisant, et que la cellule de ce dernier semble tout droit sortie d’un film de science-fiction. Entouré de barreaux-tuyaux en PVC non conducteurs et d’un plancher en caoutchouc, Electro n’arrivera même pas à produire une simple décharge statique.
Les citoyens qui vivaient autrefois dans la peur du criminel superpuissant peuvent maintenant avoir l’esprit tranquille en sachant qu’Electro purgera sa peine en mode faible puissance.

OSBORN EN QUÊTE D’UN TROISIÈME MANDAT

Une autre course à la mairie pour le maire Osborn
Par Ben Urich

Une autre course à la mairie pour le maire Osborn. Après que le conseil municipal eut adopté un projet de règlement (présenté par le maire Osborn) supprimant la durée limite de mandat du maire, Osborn a été autorisé à briguer un troisième mandat consécutif, un fait sans précédent.

« La ville a prospéré sous mon administration. Je crois que nous pouvons réaliser de plus grandes choses si je suis élu une fois de plus », a déclaré Osborn à la presse.

La nouvelle plate-forme électorale d’Osborn porte sur l’amélioration de la sécurité dans toute la ville, avec des promesses de « mettre fin à la dépendance de la ville envers les défenseurs masqués, comme l’Araignée » en offrant un meilleur « soutien » aux forces de police débordées, et d’autres initiatives du genre.

Un troisième mandat pourrait-il être l’enchantement pour son administration?

AU REVOIR, JJJ

Un éternel éditeur déniche une occasion dans le numérique
Par Robbie Robertson

Le Daily Bugle dit au revoir à son éditeur de longue date, J. Jonah Jameson. Après des décennies de leadership, le journaliste fougueux et entêté se tourne vers les balados.

Jameson a consacré sa carrière à faire du Daily Bugle ce qu’il est devenu aujourd’hui : un journal newyorkais de premier plan publiant des nouvelles percutantes qui livrent la vérité que d’autres journaux n’ont pas la ténacité de publier. Sa passion pour le journalisme convaincant lui a valu plusieurs accolades nationales et un livre prestigieux.

Peu importe comment il le fait, Jameson promet de continuer à respecter sa marque de commerce en livrant des nouvelles époustouflantes aux citoyens de New York.

DESTIN DU MANIFESTE DE FISK

C'est le monde de Fisk, et nous y vivons
Par Kat Farrell

À côté du mot « monopole », on peut voir une photo de Wilson Fisk, chef de la direction de Fisk Construction. Ses grues dominent le ciel et ses poutres en acier de marque soutiennent les squelettes de la plupart des gratte-ciels les plus hauts de New York. Puisque la ville est essentiellement la sienne, Fisk cherche à étendre son empire outre-mer.

Certains s’inquiètent de ses aspirations mondiales, mais qui s’en soucie quand il a secouru à lui seul nos ouvriers de la classe moyenne? Des centaines d’anciens chômeurs de New York travaillent maintenant, alors que des entreprises du monde entier affluent pour obtenir un espace dans l’une des tours commerciales de Fisk.

Fisk a tellement de succès qu’il réinvestit ses propres profits dans de nouveaux projets. Bien que cela semble obscur, cela est mieux quand un magnat autodidacte s’autofinance au lieu d’utiliser l’argent des contribuables.

Il peut développer son entreprise à travers les océans et le monde, s’il le veut. Avec un ciel newyorkais autant influencé par le magnat, c’est le monde de Fisk. Nous y vivons - ou, à vrai dire, nous le louons.

L’HOMME DERRIÈRE L’ARAIGNÉE

Les lecteurs donnent leur avis sur la véritable identité de l’Araignée

Bryan I., Manhattan:
« Je crois que c’est un ancien accro de cirque qui s’ennuie de l’exaltation du trapèze. Il va d’édifice en édifice, comme si c’était ce qu’il avait fait toute sa vie ».

James S., the Bronx:
« Je ne sais pas qui il est, mais je sais ce qu’il est : un criminel. Si l’Araignée était vraiment de notre côté, il montrerait son visage. Sinon, il ne vaut pas mieux que les escrocs masqués qu’il capture ».

Jacinda C., Midtown:
«  Ouf, il est probablement un maniaque de gym qui veut simplement parader en faisant étalage de ses gains ».

PENTHOUSES CAMBRIOLÉS

Aucune piste sur les pilleurs de riches
Par Betty Brant

La police ne sait pas quoi faire de la série de cambriolages qui frappent l’élite de New York. Qui est assez fou pour cibler les riches et les puissants de New York? Apparemment, quelqu’un qui connaît les systèmes de sécurité résidentiels sophistiqués, comme ceux qui sont normalement réservés aux musées d’art et aux importateurs de diamants.

Les autorités manquent de pistes pour confirmer si les cambriolages sont exécutés par un seul voleur ou une bande de criminels. Des sources internes affirment que le coupable laisse une « signature » sur chaque scène de crime, ce qui confirme au moins les soupçons de la police selon lesquels ce n’est pas un escroc ordinaire qui cambriole l’élite de notre ville.

Les familles les plus riches de la ville réclament justice, ce qui met de la pression à la police pour régler cette affaire. Et s’ils continuent d’échouer, certains suggèrent que les victimes inviteront des forces extérieures pour démystifier le cambrioleur de millions de dollars et le mettre sous les verrous.

© 2018 MARVEL

DAILY BUGLE ISSUES